Cahier de chansons et monologues

Le charlatan

Mesdames et messieurs, c'est avec la permission des autorités civiles et militaires que je viens sur cette place moi Pancrace Ignace Boniface sans savoir du jaribondage, fils du vertueux Joncland l'inventeur du souffle sans vent, demeurant paroisse de l'embarras, une débarbouille à l'enseigne effacée derrière la maison de la semaine qui vient qui se maria dix huit cent ans trop tôt avec une jeune fille qui connaissait trop bien le portrait de la maison d'arrêt.
Oui Mesdames et messieurs, c'est moi qui suis surnommé Jean un tempéramment de cheval et si je gage au premier venu de la société qui m'environne qui n'y en a pas quatre en France qui aient le ventre comme moi j'ai le dos.
Non mesdames et messieurs je ne viens pas sur cette place pour vous vendre du foin en paquet. Je viens au nom de l'humanité souffrante animé d'un seul devoir celui de rendre du bien à son prochain par les moyens que la science a mis à ma disposition.
Je commence mesdames et messieurs par vous faire connaitre le menu de bastiau composé de plus de trois cent milles plantes croissant au niveau de la mer. J'ai dépensé pour recueillir ces plantes tout l'héritage de mon vertueux père mort pour l'attachement de son prochain.
Ensuite mesdames et messieurs je vous offrirai quelques flacons de mon eau dite argentine tiffuge cette eau qui a sauvé la vie au grand Pancrace attaqué d'une maladie très grave le tentanos qui a ravagé presque tout le monde entier principalement la tartre chinoise. Cette maladie mesdames et messieurs m'a paru comme un insecte classé au nombre des carnivores et n'est pas plus gros que la dix septième partie d'une puce.
C'est moi mesdames et messieurs qui ai guéri le serpent boa le grand pelican blanc qui s'y perce le ventre pour nourrir ses enfants, c'est moi qui ai soutenu un combat à outrance sur le mont Cocagne de St Jacques la Tour.
C'est moi mesdames et messieurs qui ai eu le bonheur de diner avec les demoiselles Dardanelles personnages très intéressants qui se mouchent avec leurs pieds et se font la barbe avec un manche à balai.
Maintenant mesdames et messieurs y aurait-il parmi la société qui m'environne des personnes atteintes de maladies vénéneuses telles que chute, contre chute, migraine etc. mon remède en vingt ans vous guérit radicalement.
Auriez vous des colliques toutes vertes auriez vous le corps rempli de vers tels que vers plats vers carrés vers à chapeau vers à soie verre à lampe, verre à boire en vingt minutes mon remède vous les fait disparaitre. Auriez vous les cheveux en fil de fer les oreilles en soupirail de cave le nez en talon de bottes mon remède vous guérit subitement.
Car voyez vous mesdames et messieurs je peux vous citer des preuves miraculeuses que j'ai faites en France pricipalement dans une ville du midi où je fut appelé vers une jeune fille que tous les médecins avient abondonnée voici l'ordonnance que je lui ai prescrite. Prenez cette jeune fille déshabillez la descendez la dans une cave bien fraiche à l'humidité couchez la sur une table en marbre et couvrez la avec une échelle au bout de vingt minutes dans cette position elle a eu le bonheur de suer et elle a été sauvée voilà ce qui est arrivé à l'abaissement de tous les grands médecins qui l'avaient soignée.
Oui mesdames et messieurs je rend l'ouïe aux enfants sourds je redresse les boiteux les bossus les bancals je rend aussi la jeunesse aux vieilles filles qui auraient oublié de se marier jeunes et belles tout cela mesdames et messieurs grace à mon eau dite argentine tiffuge. Mais j'entends des personnes qui se disent comme ça ce monsieur doit les vendre bien cher ses flacons s'ils ont autant de mérite qu'il nous en annonce. Détrompez vous mesdames et messieurs je ne vous les vendrais pas si chers qu'à l'empereur de Mars c'est à dire cinq cent milles francs pièce. Non jusqu'à présent mes flacons ont été vendus pas cinq francs pas trois francs pas deux francs pas même cinquante centimes j'en ai combien à vous distribuer douze milles sans compter les centaines et les unités aussi les premières personnes qui s'approchent seront les premières servies.
Approchez mesdames et messieurs vingt centimes avec la manière de s'en servir il ne faut pas avoir vingt centimes dans sa poche pour se priver d'un pareil remède connaissant sa propriété et sa vertu aussi je vous indiquerai la manière de d'en servir de mon dite argentine tiffuge. Vous prenez un énorme chaudron vous y ajoutez de la graisse de roue de charriot d'avec une corde de pendu des cotes d'almanchs nouveaux des manches de couteaux dix coups de fusil dix huit coups de canon, trente deux coups de pieds une bouchée d'air chauffé, le tout ficelé paqueté scié faire bouillir seulement pendant cent ans prendre du feu le mettre en bouteille, le laisser clarifier jusqu'à ce qu'il devienne couleur de chien enragé.
Eh bien mesdames et messieurs avec un pareil remède vous pouvez affronter tous les périls de la vie et vous verrez vivre les enfants de vos enfants jusqu'à la quatrième cinquième sixième septième et même huitième génération.
Mesdames et messieurs j'ai l'honneur de vous saluer